Chansons 2016/2017

La Marseillaise

Par ADELAIDE DOYELLE, publié le lundi 12 décembre 2016 12:39 - Mis à jour le mardi 24 janvier 2017 11:09

La Marseillaise

Résultat de recherche d'images pour "berlioz"

Hector Berlioz

Rouget de Lisle, chantant la marseillaise dans le salon du maire de Strasbourg (peinture du XIXè siècle)

 

La Marseillaise est l'hymne national de la République française depuis 1795. Elle fut écrite en 1792 par Rouget de Lisle, sous la Révolution française alors en guerre avec l'Autriche, et fut d'abord nommée Chant de guerre pour l'armée du Rhin. Son nom fut très vite changé en l'honneur des volontaires marseillais remontant vers le nord de la France. Le septième couplet, dont l'auteur reste à ce jour inconnu, a été ajouté en 1792.

Hector Berlioz  (1803-1869) compositeur français

 

 

Allons enfants de la patrie

Le jour de gloire est arrivé

Contre-nous de la tyrannie

L’étendard sanglant est levé

L’étendard sanglant est levé

 

Entendez- vous dans les campagnes

Mugir ces féroces soldats ?

Ils viennent jusque dans vos bras

Egorger vos fils, vos compagnes

 

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchez, marchez

Qu’un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

Aux armes, citoyens !

Formons nos bataillons !

Marchons, marchons

Qu’un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

______________________________________________________

 

Pour le concert du 3 Février nous chantons les deux premiers couplets:

Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé
Entendez-vous dans nos campagnes
Mugir ces féroces soldats?
Ils viennent jusque dans vos bras.
Égorger vos fils, vos compagnes!

 

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchez, marchez

Qu’un sang impur

Abreuve nos sillons !


Aux armes, citoyens !

Formons nos bataillons !

Marchons, marchons

Qu’un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

***Que veut cette horde d'esclaves
***De traîtres, de rois conjurés?
***Pour qui ces ignobles entraves
***Ces fers dès longtemps préparés?
Français, pour nous, ah! quel outrage
Quels transports il doit exciter?
C'est nous qu'on ose méditer
***De rendre à l'antique esclavage!

Refrain

COUPLET 1

 

Refrain

Pièces jointes
Aucune pièce jointe