Chansons 2016/2017

O fortuna

Par ADELAIDE DOYELLE, publié le mardi 6 décembre 2016 14:38 - Mis à jour le vendredi 19 mai 2017 12:23

O fortuna, Extrait des Carmina Curana de Carl Orff

 

Résultat de recherche d'images pour "carl orff"

1895-1982, compositeur allemand

Les Carmina Burana sont une cantate scénique composée par Carl Orff en 1935-1936. Le titre complet, en latin, est Carmina Burana : Cantiones profanae cantoribus et choris cantandae comitantibus instrumentis atque imaginibus magicis, ou « Poèmes de Beuern : Chants profanes pour chanteurs [solistes] et chœurs, devant être chantés avec instruments et images magiques ». Le mouvement le plus célèbre est le chœur initial O Fortuna, repris à la fin de l'œuvre.

 

 

 

O Fortuna O Fortune

velut luna comme la Lune

statu variabilis, tu es variable,

semper crescis toujours croissante

aut decrescis; et décroissante;

vita detestabilis la vie détestable

nunc obdurat d'abord oppresse

et tunc curat et puis calme

ludo mentis aciem, comme le jeu s'empare de la raison,

egestatem, pauvreté

potestatem et pouvoir

dissolvit ut glaciem. elle les fait fondre comme glace.

 

Sors immanis Sort monstrueux

et inanis, et vide,

rota tu volubilis, tu fais tourner la roue,

status malus, tu es mauvais,

vana salus vaine bien-portance

semper dissolubilis, toujours divisible,

obumbrata ombragée

et velata et voilée

michi quoque niteris; tu me tourmentes aussi;

nunc per ludum là par le jeu

dorsum nudum mon dos nu

fero tui sceleris. J’apporte à ta vilenie.

 

Sors salutis Le salut du Sort

et virtutis et son mérite

michi nunc contraria, est maintenant contre moi,

est affectus est poussé

et defectus et affaibli,

semper in angaria. toujours en esclavage.

Hac in hora Donc à cette heure

sine mora sans délai

corde pulsum tangite; pincez les cordes vibrantes;

quod per sortem car le Sort

sternit fortem, étend l'homme fort,

mecum omnes plangite ! pleurez tous avec moi !

 

LE TEXTE en PRONONCIATION

En ROUGE : les passages à deux voix

 

O Fortouna

vélout louna

statou variabilis,

 

sémper crétchis

aôt décrétchis;

vita détéstabilis

nounc obdourate

éte tounc courate

loudo méntis atchiém,

 

éguéstatém,

potestatém

dissolvit out glatchiem.

 

Sors immanis

éte inanis,

rota tou voloubilis,

statous malous,

vana salous

sémper dissoloubilis,

 

oboumbrata

éte vélata

miki qouoqoué nitéris;

nounc pér loudoum

dorsoum noudoum

féro tu-i tchéléris.

 

sémper crétchis

aôt décrétchis;

vita détéstabilis

nounc obdourate

éte tounc courate

loudo méntis atchiém,

 

éguéstatém,

potestatém

dissolvit out glatchiem.

 

Sors immanis

éte inanis,

rota tou voloubilis,

statous malous,

vana salous

sémper dissoloubilis,

 

oboumbrata

éte vélata

miki qouoqoué nitéris;

nounc pér loudoum

dorsoum noudoum

féro tu-i tchéléris.

Sors saloutis

éte virtoutis

miki nounc contraria,

est affectous

éte defectous

sémper in anguaria.

 

Hac in hora

siné mora

cordé poulsoum tanguité;

quod pér sortém

stérnit fortém,

mecoum omnes planguite !