Chansons 2016/2017

Paname, Slimane

Par ADELAIDE DOYELLE, publié le mardi 27 septembre 2016 17:11 - Mis à jour le mardi 27 septembre 2016 17:12

Paname, Slimane

 

 

 

La nuit du haut de ma tour
La tête dans les étoiles
Le lendemain à l’école dans la cour
J’disais poto passe-moi la balle

Maman me disait fais tes devoirs
J’lui répondais, attends de voir
J’lui faisais lire chacun de mes poèmes
Un jour à Paris, je chanterai que j’laime

Paname, Paname, on arrive
Moi ma gueule et mon sac à dos
Paname, Paname, on arrive
Moi mes rêves et mes chansons

Paname, Paname, on arrive
Moi ma gueule et mon sac à dos
Paname, Paname, on arrive
Moi mes rêves et mes chansons


Paname, Paname, on on arrive
Paname, Paname, on on arrive
Mes Rêves
Paname, Paname, on on arrive
Paname, Paname, on on arrive

Ce matin sur le quai,
J’attends le train pour Paris
Sur la tête, mon bonnet
Des idées sur la vie

Là bas les gens se foutent de tout de tout
Dans les bars ils boivent des coups des coups
A la santé de tous leurs amours
Qui bien sûr dureront toujours

Paname, Paname, on arrive
Moi ma gueule et mon sac à dos
Paname, Paname, on arrive
Moi mes rêves et mes chansons

Paname, Paname, on arrive
Moi ma gueule et mon sac à dos
Paname, Paname, on arrive
Moi mes rêves et mes chansons

Paname, Paname, on on arrive
Paname, Paname, on on arrive
Mes Rêves
Paname, Paname, on on arrive
Paname, Paname, on on arrive

Moi aussi je veux me foutre de tout
Dans les bars aller boire des coups
Oublier qu’après le périph
La vie est un peu plus triste

Paname, Paname, on arrive on arrive
Paname, Paname, on arrive on arrive

Paname, Paname, on arrive
Moi ma gueule et mon sac à dos
Paname, Paname, on arrive
Moi mes rêves et mes chansons

Paname, Paname, on on arrive
Paname, Paname, on on arrive
Mes Rêves
Paname, Paname, on on arrive
Paname, Paname, on on arrive